fbpx
COMPORTEMENTS DU PUBLIC FACE À LA SANTÉ OCULAIRE ET VISUELLE
ADRIENNE W. SCOTT, MD ; NEIL M. BRESSLER, MD ; SUZANNE FFOLKES, BA, MA ; JOHN S. WITTENBORN, BS ; JAMES JORKASKY, MBA
Sponsor/Institution: Alliance for Eye and Vision Research
Publication: JAMA Ophthalmology

Publié en 2016

Principaux constats :

  • Cette étude a pour objectif de connaître le niveau de connaissance de la santé oculaire aux États-Unis entre des groupes ethniques et raciaux différents.
  • L’enquête regroupait 2 044 adultes dont des caucasiens non hispaniques et des groupes minoritaires avec un suréchantillonnage minoritaire permettant d’obtenir des marges d’erreur prévues inférieures ou égales à 5 %.
  • L’étude mesurait le comportement des participants vis-à-vis de l’importance de la santé oculaire, leurs inquiétudes quant à la perte de la vision, leur soutien à la recherche en santé oculaire et leurs connaissances des pathologies oculaires et des facteurs de risque.
  • L’âge moyen pondéré des 2 044 participants était de 46,2 ans, 48 % étaient des hommes et 11 % n’avaient pas d’assurance maladie. Soixante-trois pour cent ont déclaré porter des lunettes.
  • Les participants ont classé la perte de la vision comme étant identique ou pire qu’une perte de l’audition, de la mémoire, de la parole ou d’un membre. Lorsqu’ils ont été interrogés sur les nombreuses conséquences de la perte de la vision, la qualité de vie était la principale préoccupation suivie de la perte d’indépendance.
  • Près des deux tiers des participants connaissaient la cataracte (65,8 %) ou le glaucome (63,4 %) ; seulement la moitié des participants connaissait la dégénérescence maculaire ; 37,3 % connaissaient la rétinopathie diabétique et 25 % ne connaissaient aucune pathologie oculaire.
  • Dans cette enquête menée dans tous les groupes ethniques et raciaux des États-Unis, la santé visuelle était considérée comme une priorité avec un solide soutien pour la recherche en santé visuelle et oculaire.
  • De nombreux Américains ne connaissaient pas les principales pathologies oculaires et leurs facteurs de risque. L’homogénéité de ces conclusions entre les différents groupes ethniques/raciaux souligne l’importance de sensibiliser le public à la santé oculaire et de mobiliser le soutien du public pour la recherche en santé visuelle.

Pour accéder au rapport : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27490785

Pour télécharger le rapport complet : Public Attitudes About Eye and Vision Health (Comportements du public face à la santé oculaire et visuelle)

VISION IMPACT INSTITUTE NEWS

WeChat QR Code

«»