fbpx acheter viagra aux usa pharmacie tournai cialis sans ordonance dictissimo avis prix cialis pharmacie viagra 40 cialis prix quebec
Perte de productivité potentielle résultant de la charge globale des erreurs de réfraction non corrigées
TST Smith
Additional author(s): KD Frick, BA Holden, TR Fricke, KS Naidoo
Publication: Bulletin de l'OMS

POINTS CLES

  • Les erreurs de réfraction non corrigées pour la vision de loin ont récemment été identifiées comme la cause principale de faible vision à l’échelle mondiale et la deuxième cause principale de cécité après la cataracte.
  • La déficience visuelle provoquée par les erreurs de réfraction non corrigées, y compris la cécité, touchait entre 0,8 et 4 % de la population mondiale en 2007, avec un coût estimé pour l’économie mondiale de 268,8 milliards de dollars.
  • La perte de productivité estimée dans cette étude suggère que la charge actuelle des erreurs de réfraction non corrigées a un impact potentiellement bien supérieur sur l’économie mondiale que tous les autres troubles de la vision évitables.
  • Les erreurs de réfraction non corrigées sont une cause évitable de déficience visuelle et une priorité de l’initiative Vision 2020 de l’OMS visant à supprimer les cas de cécité évitables.

RÉSUMÉ

Les erreurs de réfraction non corrigées pour la vision de loin, y compris les erreurs de réfraction sous-corrigées dans les pays économiquement plus développés, ont récemment été identifiées comme la cause principale de faible vision à l’échelle mondiale et la deuxième cause principale de cécité après la cataracte.

Environ 153 millions de personnes présentaient une déficience visuelle provoquée par des erreurs de réfraction non corrigées en 2004 et 8 millions d’entre elles étaient aveugles. En appliquant les données de prévalence précédemment présentées à la population mondiale de 2007 par pays, nous avons estimé que la déficience visuelle provoquée par les erreurs de réfraction non corrigées, y compris la cécité, touchaient de 0,8 à 4 % de la population mondiale en 2007, avec un coût estimé pour l’économie mondiale de 268,8 milliards de dollars après ajustement PPP.

La perte de productivité estimée dans cette étude suggère que la charge actuelle des erreurs de réfraction non corrigées a un impact potentiellement bien supérieur sur l’économie mondiale que tous les autres troubles de la vision évitables.

Les erreurs de réfraction non corrigées sont une cause évitable de déficience visuelle et une priorité de l’initiative Vision 2020 de l’OMS visant à supprimer les cas de cécité évitables. Même si les législateurs devront prendre en compte la perte de productivité économique potentielle associée aux erreurs de réfraction non corrigées dans le cadre plus large des coûts individuels et pour la société, les estimations calculées dans cette étude mettent en exergue l’importance économique potentielle de cette charge mondiale.

Lien : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2686211
Publication en 2009

VISION IMPACT INSTITUTE NEWS

WeChat QR Code

«»