fbpx
Effets du temps scolaire passé en plein air sur l’apparition de la myopie chez les enfants en Chine : étude clinique randomisée
MINGGUANG HE, DOCTEUR EN MÉDECINE ET PHD ; FAN XIANG, DOCTEUR EN MÉDECINE ET PHD ; YANGFA ZENG, DOCTEUR EN MÉDECINE ; ET AL.
Publication: JAMA Ophthalmology

Publié en 2015

Éléments clés à retenir :

  • L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité d’une augmentation du temps scolaire passé en plein air pour prévenir l’apparition de la myopie.
  • Des enfants de CP (6 ans) ont été sélectionnés dans 12 écoles primaires de Guangzhou (Canton), en Chine, et répartis dans des groupes de manière aléatoire.
  • L’étude a mesuré le taux d’incidence de la myopie cumulé sur trois ans parmi les élèves qui ne présentaient pas de myopie au départ. L’évolution de l’équivalence sphérique de la réfraction et de la longueur axiale a également été mesurée chez tous les élèves.
  • Le groupe d’intervention comptait 952 enfants et le groupe témoin en comptait 951, avec une moyenne d’âge de 6,6 ans (écart type de 0,34). Le taux d’incidence cumulé de myopie était de 30,4 % dans le groupe d’intervention et de 39,5 % dans le groupe témoin.
  • Un écart considérable a également été constaté dans l’évolution, sur 3 ans, de l’équivalent sphérique de la réfraction au sein du groupe d’intervention par rapport au groupe témoin.
  • Aucun écart significatif en termes d’allongement de la longueur axiale n’a été constaté entre le groupe d’intervention (0,95 mm) et le groupe témoin (0,98 mm).
  • L’ajout de 40 minutes d’activités scolaires en plein air par rapport à la durée habituelle a abouti à une réduction du taux d’incidence de la myopie 3 ans plus tard.
  • Il faudrait mener d’autres études pour suivre l’évolution de la vue de ces enfants à long terme et savoir si ces constats peuvent être généralisés.

Pour consulter le rapport, cliquez ici : https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/2441261

VISION IMPACT INSTITUTE NEWS

WeChat QR Code

«»