fbpx
AMÉTROPIE, CAPACITÉS COGNITIVES DES ENFANTS D’ÂGE PRÉSCOLAIRE ET EFFETS DES LUNETTES CORRECTRICES
ANNE-CATHERINE ROCH-LEVECQ, PHD ; BARBARA L. BRODY, MPH ; RONALD G. THOMAS, PHD ; STUART I. BROWN, MD
Publication: Archives of Ophthalmology

Publié en 2008

Principaux constats :

  • Cette étude avait pour objectif d’examiner les capacités cognitives des enfants d’âge préscolaire présentant une amétropie non corrigée dans les familles à revenus faibles et les effets des lunettes correctrices.
  • Les données à l’inclusion et les données à 6 semaines issues d’une étude longitudinale contrôlée ont été analysées. Les sujets étaient 70 enfants d’âge préscolaire (âge moyen : 4,6 ans ; 60 % de sexe féminin et 85,7 % de Latino-américains), dont 35 enfants présentant une amétropie précédemment non corrigée et 35 sujets contrôles emmétropes.
  • L’amétropie a été définie comme une hypermétropie bilatérale de 4 dioptries (D) ou plus chez les enfants de 3 à 5 ans, un astigmatisme de 2 D ou plus chez les enfants de 3 ans et de 1,50 D ou plus chez les enfants de 4 et 5 ans, ou une combinaison des deux.
  • L’emmétropie a été définie par 2 dioptries de sphère ou moins et 1 dioptrie de cylindre ou moins dans les deux yeux.
  • Les amétropes ont été évalués avant et 6 semaines après la correction et comparés au sujets contrôles. Les mesures des résultats primaires et secondaires ont été évaluées avec le Beery VMI (Beery-Buktenica Developmental Test of Visual-Motor Integration) et les scores de l’échelle WPPSI révisée (Wechsler Preschool and Primary Scale of Intelligence), respectivement.
  • À l’inclusion, les amétropes non corrigés ont obtenu des scores significativement inférieurs au Beery VMI (P = 0,005) et sur l’échelle WPPSI révisée (P = 0,01).
  • Après 6 semaines de correction, le groupe amétrope a obtenu une amélioration significative au Beery VMI par rapport aux sujets contrôles emmétropes (P = 0,02).
  • Les enfants d’âge préscolaire présentant une amétropie non corrigée ont observé une réduction significative de la fonction visuo-motrice.
  • Le port de lunettes pendant 6 semaines a amélioré les scores au test Beery VMI jusqu’à atteindre des niveaux emmétropes.

Pour accéder au rapport : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18268218

 

VISION IMPACT INSTITUTE NEWS

WeChat QR Code

«»